Association "Parents citoyens" pour le droit d'accès à un lycée de proximité à Paris

29 avril 2018

Motion à faire voter en CA – une action concrète !

Vous êtes nombreux à vous demander quelle action concrète est-ce que vous pouvez mettre en œuvre localement contre la mise en place d’AFFELNET.

En voici une très simple : proposer au Conseil d’Administration de votre établissement le vote d’une motion qui dénonce AFFELNET.

Cette démarche a été effectuée dans plusieurs établissements. Plus les votes seront nombreux, plus ils remonteront au Rectorat. Une manière de montrer que la mobilisation est effective sur le terrain au plus près des élèves.

Nous vous proposons un texte (Motion_CA_AFFELNET) que vous pouvez naturellement adapter à votre établissement.

Le vote est symbolique mais il a le mérite de provoquer un débat et une prise de conscience des parents, des élèves et des professeurs autour du même sujet.

N’attendez pas du responsable d’établissement qu’il vote la motion ! Il peut cependant partager le point de vue exprimé. En revanche, les représentants de la mairie de Paris ou de la Région peuvent voter le texte. N’hésitez pas à les interpeller et à la mobiliser en ce sens.

 

Ne subissons plus, agissons !

 

Posté par parentscitoyens à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 avril 2018

A nos amis journalistes : dossier de presse sur AFFELNET 2018 à Paris.

Nous (*) vous communiquons ce dossier de presse 20180408_Affelnet_2018___Paris___Dossier_de_Presse___Pour_une__volution_plus_just,

fruit d’un travail de groupe et de nombreux échanges passionnés sur un sujet d’importance pour nous tous, parents d’élèves dans le cycle 4 : AFFELNET.

Ce système opaque, arbitraire, en constante modification a déjà plusieurs fois raté son objectif principal : promouvoir la mixité sociale.

AFFELNET 2018, comporte, bien sûr, son lot d’« ajustements ». On y trouve principalement le nouveau bonus. Grâce à lui, l’adresse de résidence des 4 années de collège de l’enfant entre dans l’algorithme. Combiné au système ségréguant des districts, on obtient un système injuste, où il est possible de prédire qui aura son premier vœu et qui concourra sur ses derniers.

La cohorte actuelle des élèves de 3e est celle qui testera le nouveau bac en 2021. C’est pourquoi la mobilisation des parents est particulièrement large. Nous n’accepterons pas les « petits soins palliatifs » comme pour le « cas Oeben » en 2017 (des élèves ayant 16 à 18 de moyenne non affectés) ou le « cas Turgot » en 2016 (88% de boursiers). Nous serons au moins mille à prendre soin d’assurer promotion et assistance au succès des recours contentieux en masse.

Au moment où ParcourSup démarre et alimente la chronique, AFFELNET prépare – silencieusement encore – des cohortes d’insatisfaits et de recours administratifs. Nous avons conçu ce dossier pour informer de manière juste et sereine, parce que nous voyons passer dans la presse moult articles comportant de nombreuses impropriétés, certainement aussi parce seul le Rectorat, sans contradicteur, fournit des informations parcellaires.

Nous avons aussi mis en place une pétition pour lutter contre le facteur le plus injuste d’AFFELNET, le découpage de l’Académie de Paris en 4 districts inégalitaires : vous pouvez la lire, et aussi la signer, c’est ici

Vous remerciant de l’aide que vous pourrez apporter aux enfants, nous sommes à votre disposition pour toute information complémentaire.

Le collectif de parents

 (*) Nous sommes un Collectif de parents parisiens œuvrant à l’amélioration du système d’affectation des élèves au lycée (AFFELNET). Notre groupe rassemble plus d’un millier de parents : indépendants, adhérents à des associations, rattachées ou non aux fédérations, et très sensibilisés à ce sujet.

Posté par parentscitoyens à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 avril 2018

AFFELNET 2018 à Paris en détails

Pour tout savoir sur l’utilisation de l’outil AFFELNET par le Rectorat de Paris en 2018, nous vous proposons de consulter la circulaire n°18AN0062 sortie début avril.

Cette circulaire adressée aux responsables d’établissement détaille les modalités d’affectation des élèves de 3e en classe de 2nde GT à Paris.

C’est la 1ère fois que nous avons accès à cette circulaire. Dans un souci de transparence, il nous semble utile de la partager.

Ne vous laissez pas impressionner par le nombre de pages !

L’important est en page 4 intitulé « Points de vigilance 2018 ». On y apprend la création d’un « bonus Réseau d’Education Prioritaire » réservé aux élèves de 3e qui ont effectué leur 4 années de collège dans le même établissement REP ou REP+.

 

Si après lecture, souhaitez agir, vous pouvez, dans un premier temps, rejoindre les plus de 1300 signataires de la pétition adressée au Recteur de l’Académie de Paris.

 

Ne subissons plus, agissons !

Posté par parentscitoyens à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 avril 2018

AFFELNET 2018 : Nouvelle lettre au Rectorat

Pour cette année, le Rectorat de Paris a inventé un nouveau dispositif dans son utilisation d’AFFELNET : le « Bonus REP ».

REP signifie : Réseau d’Education Prioritaire (anciennement ZEP).

Il s’agit de récompenser les enfants qui ont effectué leurs 4 années de collège dans un établissement REP. Ceux-ci bénéficient d’un bonus qui leur donne quelques points dans l’outil AFFELNET qui détermine leur affectation en Lycée.

La plupart des collèges classés REP sont situés dans le district Est, dont vous savez qu’il est celui au sein duquel il y a le plus d’élèves boursiers (qui bénéficient déjà d’un bonus) et au sein duquel il y a le moins de places en lycée.

Un collectif de parent d’élèves, auquel nous nous associons, dénonce cette nouveauté discriminatoire et rétroactive dans un courrier adressé au Rectorat (Lettre_rectorat_avril18_Vfinale). En effet, personne n’avait connaissance de cette nouvelle règle d’affectaion il y a 4 ans quans l’enfant entrait en 6e. Ce qui conduit à s’interroger sur la légalité de cette mesure.

Nous avons hâte de voir comment les proviseurs expliqueront ces mesures aux parents. Ceux des districts Ouest, Nord et Sud n’en entendront probablement pas parler. En revanche, dans le district Est, les discussions promettent d’être animées !

Ne subissons plus, agissons !

Signez la pétition pour la suppression des districts à Paris.

Posté par parentscitoyens à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mars 2018

Pétition pour la suppression des districts relayée par L’Express

L’Express (L_Express_22032018) de cette semaine relaie la pétition en ligne pour la suppression des districts à Paris. Nous sommes déjà plus de 1000 à avoir signé cette pétition et ça continue tous les jours !

Signez ici et partagez !

 

Ne subissons plus, agissons !

Posté par parentscitoyens à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 mars 2018

AFFELNET : les projets du Rectorat de Paris

Le flou règne une fois de plus sur les modalités d’affectation des collégiens parisiens en classe de seconde.

Le Figaro du week-end (Affelnet_Figaro_17_18_03_2018) fait le point sur les rumeurs. A déguster et partager sans modération.

Une pétition circule pour tenter de s’opposer à ces projets. Plus de 900 signatures recueillies.

N’hésitez pas à signer et partager.

 

Ne subissons plus, agissons !

Posté par parentscitoyens à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mars 2018

AFFELNET : tout comprendre

Pour tout savoir, et tout comprendre, sur l’utilisation de l’outil AFFELNET par le Rectorat de Paris, nous vous invitons à consulter le site pédagogique créé spécialement par la FCPE du collège Couperin.

Vous retrouverez les origines de la création d’AFFELNET, les principes de son utilisation par le Rectorat de Paris (une spécificité contre laquelle nous nous opposons depuis l’origine), les conseils pour vous opposer à une décision d’affectation et bien d’autres réponses à des questions que vous ne vous posez pas encore !!

Vous comprendrez mieux pourquoi votre enfant collégien subit un stress important à mesure qu’il avance vers la classe de 3ème.

Après lecture de ces pages, vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.

 

Ne subissons plus, agissons !

Posté par parentscitoyens à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2018

AFFELNET 2018 : Lettre au Ministre de l’Education

AFFELNET nous mobilise une nouvelle fois en ce début d’année 2018 en prévision des réflexions en cours pour définir les modalités 2018 de l’utilisation de l’outil à Paris.

Nous avons joint notre soutien à la démarche du Collectif des Parents Parisiens pour la Suppression des Districts à Paris.

Une lettre à destination du Ministre de l'Education Nationale (Affelnet_courrier_ministre_janvier_2018) et une infographie concernant les affectations AFFELNET 2017 (Infographie_Affelnet_2017).

Les données sont édifiantes et confirment une fois de plus ce que nous signalons depuis de nombreuses années.

Ne subissons plus, agissons !

Posté par parentscitoyens à 21:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juillet 2017

Affectations AFFELNET 2017, une contrainte acceptée ?

Comme chaque année, nous avons interrogé les élèves du collège Charlemagne sur leur affectation AFFELNET. Le détail de l’enquête est consultable au bout de ce lien Analyse_affectation_AFFELNET_2017. Les principaux enseignements sont les suivants.

Si les affectations des élèves ayant 16 ou plus de moyenne semblent s’opérer de manière relativement rationnelle, il n’en va pas de même pour les élèves du collège Charlemagne dont les moyennes se situent aux alentours de 15/20.

L’effet « loterie » se renouvelle pour la troisième année consécutive ce qui laisse penser que les résultats de l’utilisation de l’algorithme AFFELNET n’ont pas gagné en rationalité en dépit des réformes engagées cette année et que les « arrangements » avant publication perdurent.

Éléments d’illustration : sur les 22 élèves concernés, cinq ont eu leur 1er choix (Charlemagne, Sophie Germain) six ont obtenu un 5e choix voir plus (Maurice Ravel, Simone Weil, Paul Valéry).

 

Cette année, il semble que les élèves boursiers n’obtiennent plus systématiquement leur 1er choix comme ce fut le cas par le passé.

Eléments d’illustration : des élèves ont obtenu leur 2e, 4e ou 6e choix.

Cette année, la contrainte AFFELNET a été encore plus intégrée. Les collégiens semblent avoir pour certains renoncé à poursuivre leur scolarité au Lycée Charlemagne. Un phénomène d’auto-censure semble apparaître avec ce renoncement. Principe de réalité ? Crainte d’être déçu ? Baisse d’attractivité du Lycée Charlemagne auprès de ses collégiens ?

Éléments d’illustration : seuls 23 élèves du collège Charlemagne ont positionné le Lycée Charlemagne en 1er vœu contre 36 l’année dernière.

 

La grande majorité des collégiens de Charlemagne quitte leur quartier pour une affectation en classe de seconde dans un lycée plus éloigné.

Éléments d’illustration : un peu plus d’un quart des élèves du collège (contre un tiers en 2016) est affecté à proximité du collège : lycées Charlemagne, Sophie Germain ou Victor Hugo.

S'il y a moins de déçus cette année, c'est aussi parce que les collégiens et leurs parents ont intégré les contraintes du système. L'accompagnement du corps enseignant et les analyses que nous publions chaque année y ont sans doute contribué.
Pourtant l'opacité du système demeure. Elle permet de réguler les affectations sans concertation. Certaines bizarreries le montrent.

Diffusez, diffusons !
Ne subissons plus, agissons !

Posté par parentscitoyens à 20:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 mars 2017

AFFELNET 2017, on en parle on en parle, mais toujours rien d'officiel

Bien que la version 2017 d’AFFELNET à Paris ne soit pas encore officiellement connue, Le Monde et la FCPE nous livrent quelques éléments intéressants.

Cette semaine, Le Monde publie un long article qui replace bien le sujet et rappelle clairement les différents enjeux :

  • l’ambiance de classe prépa entre les élèves de troisième,
  • la question du socle commun et des notes scolaire pour évaluer les élèves,
  • l’absence de transparence annoncée sur les modalités d’évaluation et le risque de tirage au sort en cas d’égalité,
  • la question récurrente de l’équilibre entre mixité sociale et la mixité scolaire,
  • le déséquilibre entre le nombre de places offertes en classe de seconde et la demande,
  • l’absence de véritable décision politique, celle-ci se réfugiant derrière l’utilisation de l’algorithme.

A noter : un point précis proposé par Le Monde sur le fonctionnement d’AFFELNET en dehors de Paris. Avec en toile de fond la « spécificité » parisienne et notamment ses districts qui cassent les bassins géographiques d’affectation des élèves alors qu’ailleurs en France tout se déroule sereinement.

Le Collectif des Parents de l’Est Parisien est une nouvelle fois cité ainsi que ses informations rassemblées patiemment.

 

De son côté, la FCPE Paris propose un compte-rendu de la dernière réunion qui s’est tenue au Rectorat pour présenter AFFELNET 2017. On y découvre :

  • la répartition des points par grands critères : 8 000 points pour le critère géographique, 8 000 pour le niveau scolaire et 4 000 pour le bonus boursier,
  • l’absence de modification des districts,
  • le calendrier des opérations,
  • la limitation du nombre de boursiers à 50 % par établissement,
  • la manière dont vont s’articuler les niveaux du socle de compétence et les notes. Cependant le lissage qui devrait s’opérer reste flou quant à ses modalités et ses effets.

Au final, une fois n’est pas coutume, la FCPE est assez critique vis à vis du Rectorat, découvrant les travers d’un système qu’elle a largement contribué à mettre en place et dont nous dénonçons les dérives, avec d’autres, depuis plusieurs années.

Un espoir toutefois : la FCPE rappelle en conclusion le droit de chaque élève « à avoir un bon lycée prés de chez lui » ce qui était loin de ses revendications initiales sur ce dossier. Ce faisant, les logiques de district et de mixité sociale sont mises en retrait au profit de la proximité géographique et de la mixité scolaire. C’est encourageant !

Cela nous laisse espérer une évolution profonde des modalités d’affectation des collégiens en classe de seconde à Paris. Ce ne sera pas pour cette année, peut-être pour 2018. Rien n’est sûr car, comme le souligne fort justement la FCPE et l’ensemble des acteurs, les données sont de plus en plus complexes et les enjeux politiques également.

 

Partagez, alertez.

Restons vigilants.

Ne subissons plus, agissons !

 

Posté par parentscitoyens à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,